Lorsque que le Règlement Délégué (UE) n° 2016/161 sera applicable, les laboratoires pharmaceutiques peuvent-ils placer les dispositifs de sécurité, sur une base volontaire, sur des médicaments qui ne sont pas tenus de porter ces dispositifs ?

Non. Une fois que le Règlement Délégué (UE) 2016/161 s’applique, les laboratoires pharmaceutiques ne peuvent pas placer les dispositifs de sécurité portant sur la sérialisation sur les médicaments qui ne doivent pas porter ces éléments, sauf si les États membres ont étendu le champ d’application de l’identificateur unique et du dispositif d’inviolabilité de ces médicaments conformément à l’article 54 bis, paragraphe 5, de la Directive européenne 2001/83/CE.