L’Article 22 requiert des dépositaires et/ou des grossistes-répartiteurs de vérifier l’authenticité/de désactiver les identifiants uniques de tous les médicaments destinés à être distribués en dehors de l’UE. Cela est-il aussi requis si ces médicaments sont vendus à une partie établie en dehors de l’UE, si ces derniers ne sortent pas de l’UE ?

Non. Pour tous les acteurs faisant de l’export, il est précisé que l’objectif de l’Article 22 est d’assurer la désactivation des identifiants uniques en cas de sortie du territoire de l’UE, afin d’éviter que des codes actifs ne soient exploités par des trafiquants.
Il ne s’applique donc pas si les médicaments restent dans le territoire de l’UE.