Les Articles 18, 24 et 30 du Règlement Délégué 2016/161 requièrent des laboratoires pharmaceutiques, des dépositaires, des grossistes-répartiteurs et des personnes autorisées à délivrer des médicaments, d’informer les autorités nationales compétentes dès l’instant où ils suspecteraient la falsification d’un médicament. Comment cette information doit être notifiée ?

La procédure doit être élaborée par l’ensemble des parties prenantes et sera traitée dans le groupe de travail « Gestion des anomalies ».