Les États peuvent-ils étendre la sérialisation aux médicaments de prescription obligatoire non-remboursés ?

Le pouvoir des États membres est limité à la possibilité d’étendre et non de restreindre les dispositions des Directives européennes.