Quel sera le temps de réponse du système lors du scan ?

Ce temps est fixé à 300 ms maximum pour l’interrogation d’un répertoire national. Lorsque l’opération de vérification/désaffectation nécessite l’interrogation de plusieurs répertoires dans le système global, par exemple en cas de vérification transfrontalière, le temps de réponse maximal est obtenu en multipliant le temps de réponse maximal d’un répertoire (300 ms) par le nombre des répertoires impliqués dans la requête – par exemple, le temps de réponse maximum pour une requête impliquant le référentiel national A, le Hub européen et le référentiel national B serait de 900 ms.
Ce temps de réponse du système n’inclut pas le temps nécessaire aux transit des données de la requête pour passer d’un référentiel à l’autre (ce dernier dépendant de la vitesse de la connexion Internet).